ROGERS MEDIA INC.
STANDARD SALES TERMS AND CONDITIONS
French Text Follows the English

1.APPLICATION

    • 1.1 These standard terms and conditions (the “Terms”) constitute a binding agreement (the “Agreement”) between Rogers Media Inc., its affiliated companies (including, without limitation, Rogers TV, a division of Rogers Communications Partnership) and/or its media properties and platforms (collectively, “Rogers”) and the person or entity contracting for the purchase of advertising, sponsorship services, or other services, whether as principal (“Advertiser”) or as agent (“Agency”).

 

    • 1.2If Agency enters into this Agreement on behalf of Advertiser, Agency and Advertiser acknowledge that Agency is the duly appointed and authorized agent of Advertiser for all purposes related to this Agreement, and that Agency and Advertiser shall be jointly and severally liable and responsible for all obligations under this Agreement, including, without limitation, payment obligations

 

    • 1.3Advertiser and Agency, if applicable, are individually and collectively referred to herein as “Purchaser”.In the event Purchaser is a manufacturer of alcohol (a “Manufacturer”) or a Manufacturer’s representative (a “Manufacturer Representative”), the term “Purchaser” shall also refer to the Manufacturer’s Representative or the Manufacturer, respectively.

 

    • 1.4 This Agreement applies to all advertising and sponsorship campaigns (each, a “Campaign”) agreed to between Rogers and Purchaser, including (a) insertion orders and/or sales contracts; (b) sponsorships and other arrangements involving content integration and/or production; and (c) digital advertising. Each contract between the parties in respect of a particular Campaign element, whether documented by means of insertion order or by some other means, is referred to herein as an “Order”, and the specific terms contained in each such Order are hereby incorporated into this Agreement by reference.

 

    • 1.5In the case of an Order for digital advertising: (a) the then current standard terms of the Interactive Advertising Bureau of Canada (“IAB”) found at http://www.iabcanada.com (the “IAB Terms”) are hereby incorporated by reference to the extent such terms do not conflict with these Terms; (b) additional reporting requirements, impressions or other performance criteria, any special ad delivery scheduling and/or ad placement restrictions or requirements, and any additional specifications concerning ownership of data collected and/or materials may be documented in a separate document that is incorporated into this Agreement; and (c) Purchaser shall comply with Applicable Laws (as defined below) and IAB 3.0 data collection privacy requirements, as may be amended from time to time, related to Purchaser’s collection, storage and use of advertising data. Rogers may delete or edit software or other content for the purpose of enforcing its data policy or as part of its tag management program.

 

    • 1.6 In the case of an Order for conventional television advertising, Purchaser acknowledges that all television advertising may be included in replay telecasts of programming on a video on demand basis for seven days after the original telecast.

2.PAYMENT

    • 2.1 Subject to subsection 2.2, the following payment terms shall apply:
      1. Purchaser shall pre-pay for its advertising purchase except with approval from Rogers’ credit department or as otherwise set forth in an Order. Rogers may invoice Purchaser separately for its fees in its sole discretion. Payments are due within 30 days of delivery of each applicable invoice. Unless otherwise specified in a particular Order, fees set out in each Order do not include taxes. Rogers shall supply Purchaser with certified statements of performance on request. For national network television purchases, Rogers will supply statements for the Ontario region only, but details for other regions shall be made available on request.
      2. Rogers reserves the right to change its advertising rates at any time.
      3. Purchaser shall notify Rogers in writing of any discrepancies in invoicing within 20 days of receipt of the invoice, failing which Purchaser shall be deemed to have approved the invoice.
      4. If Purchaser disputes a portion of an invoice, Purchaser shall remit the undisputed portion of the invoice, and acceptance by Rogers of such portion shall in no way be construed as an admission by Rogers of the validity of Purchaser’s dispute.
      5. Rogers reserves the right to impose a late payment charge of 2% per month, calculated and compounded monthly on the delinquent amount (26.8% per year) from the date of first invoice until the date Rogers receives such amount in full.
      6. Rogers reserves the right to charge a $30 administrative charge for returned or rejected payments including insufficient funds.
      7. Neither Advertiser nor Agency shall set-off or deduct amounts from payments owing to Rogers as set out in the invoices except with the prior written consent of Rogers.

 

    • 2.2 Where the financial terms of a Campaign include contra, this subsection 2.2 shall apply:
      1. Purchaser shall provide Rogers with Purchaser’s goods and/or services detailed in the Order(s) and, in exchange, Rogers shall provide Purchaser with the advertising services detailed in the Order(s).   All contra is based on availability. Each party recognizes that the goods and/or services exchanged constitute a barter transaction for tax purposes.
      2. For GST/HST and/or QST purposes the amount of tax eligible on the goods and/or services supplied by each party is based on the amounts set out in the Order(s). The date on which the liability for the exchange of goods and services has occurred for tax purposes is deemed to be the date of the Order in respect of each Campaign.
      3. Each party shall be responsible to properly invoice the other party, including for applicable taxes. Each of the parties shall be responsible for properly accounting and remitting its portion of applicable GST/HST, PST or QST to the respective taxing authorities. Each party may be entitled to claim an Input Tax Credit (ITC) or Input Tax Refund (ITR) based on the amount of GST/HST, PST or QST charged on the other party’s invoice. Where the taxes and amount of taxes to be charged by one party differs from the taxes and amount of taxes to be charged by the other party, then each party to the Agreement will have the right to collect from the other party the applicable taxes.
      4. This Agreement and the applicable Order(s) shall be retained by each party and together contain the prescribed tax information required for GST/HST, PST or QST purposes. For tax purposes, both parties shall ensure that the date for which the GST/HST, PST or QST so charged in the applicable Order(s) is payable on date of the Order in respect of each Campaign so as to allow for an offsetting of the tax. There shall be no obligation on the parties to issue funds to one another for tax purposes, unless the circumstances under the Agreement and Order(s) warrant such payment.
      5. Each of the parties acknowledges that it is duly registered for GST/HST and PST or QST as applicable under the registration numbers set forth in the Order(s).
    • 2.3Rogers reserves the right to conduct credit inquiries on Advertiser and/or Agency to establish creditworthiness at any time if, in Rogers’ sole opinion, there are grounds for questioning whether such party continues to be creditworthy. Advertiser and Agency shall authorize any third party to convey any financial information about either of them to Rogers at its request. In the event that Rogers determines, in its sole discretion, that the credit of either Agency or Advertiser is unsatisfactory, Rogers shall have the right in its absolute discretion to change the payment terms.

 

    • 2.4 Rogers shall not be responsible for the payment of commissions to Agency (if any).

 

    • 2.5 Unless otherwise indicated on a particular Order, all dollar amounts shown hereunder and in any Order are stated and payable in Canadian dollars

 

3.TERMINATION AND CANCELLATION

 

    • 3.1 Either party may terminate this Agreement or any Order if the other party: (a) commits a material breach of any provision and fails to cure such breach within three (3) business days of receiving notice thereof; or (b) becomes the subject of any bankruptcy or insolvency proceeding.
    • 3.2 Rogers may terminate this Agreement or any Order if Rogers, acting reasonably, believes that either Advertiser or Agency is unable to meet its financial obligations as they become due.
    • 3.3 If Rogers terminates this Agreement or any Order for any of the reasons set forth in subsections 3.1 and 3.2 of these Terms, Rogers shall be entitled to recover as liquidated damages all out-of-pocket costs, including any non-cancellable production costs, as well as all amounts due and to become due under this Agreement or such Order, and such amounts shall be immediately due and payable.
    • 3.4 Except as may be detailed in an Order,
      1. in the case of television or radio advertising that is not national network advertising, Purchaser may upon a minimum amount of prior written notice (four (4) weeks for television and two (2) weeks for radio) cancel the purchased amount of advertising set out in the Order, provided that no cancellation will be effective during the first twenty-eight (28) consecutive days of airing in a flight of television advertising or during the first fourteen (14) consecutive days of airing in a flight of radio advertising;
      2. in the case of digital advertising, cancellation procedures shall be in accordance with the IAB Terms; and
      3. in the case of publishing advertising, cancellation by Purchaser is subject to Rogers’ approval, such approval to be exercised by Rogers in its sole discretion, subject to the following terms: agreements for covers, special positions and inserts shall not be cancellable by Purchaser; no cancellations shall be accepted by Rogers after the closing date for advertising space; and short rate changes shall apply to all cancellations by Purchaser.

4.DISRUPTION, PRE-EMPTION AND SUBSTITUTION

    • 4.1 Rogers shall not be liable (directly or indirectly) for any damages, losses, costs or expenses suffered by Purchaser as a result of disruption, substitution, cancellation or pre-emption of any Campaign element, including, without limitation, a program or event, or interruption, postponement or inability or omission to publish, display or exhibit any Campaign element by reason of any event reasonably beyond the control of the parties (each, an “Event of Force Majeure”), including, without limitation: (a) technical or mechanical difficulties, public emergency or necessity, legal restriction, strike or labour action, terrorism, dispute with exhibit distributor or program supplier; (b) failure of any third party transmission; (c) laws, regulations, directions, orders or other requirements of any federal, provincial, municipal authority or any applicable regulatory bodies, including, without limitation, the Canadian Radio-television and Telecommunications Commission (“CRTC”) (e.g. election laws); (d) required modification to the advertising or other creative materials (as determined in the sole discretion of Rogers) as a result of public interest or compliance with any law, by-law, directive or other restriction on Rogers; (e) pre-emption of any advertising or content in order to exhibit content of public significance or in the public interest; (f) if Rogers is unable to obtain the approval rights of a third party where such third party is reasonably required to provide its approval (e.g. a third party producer or licensor) and/or in the event such third party maintains the right to revoke its approval and elects to revoke any such approval in its sole discretion; or (g) in the case of an Order that is tied directly to Purchaser’s purchase of media assets and/or sponsorship rights relating to the National Hockey League (the “NHL”), a NHL Force Majeure Event. For the purposes of this subsection4.1, a “NHL Force Majeure Event” shall include a work stoppage at the NHL, a total cancellation of a NHL season during the term of this Agreement, or the postponement of certain NHL games and/or a NHL season.
    • 4.2 If non-performance under this Agreement is due to any Event of Force Majeure, then (a) explicitly excepting any obligation to pay amounts due hereunder, neither party shall be liable to the other for any damages caused by such non-performance for so long as such Event of Force Majeure exists; (b) the terms of this Agreement shall remain effective; and (c) the terms of this Agreement shall be revised, mutatis mutandis. For certainty, any inability to perform services due to an Event of Force Majeure shall not be considered a material breach of this Agreement by Rogers.
    • 4.3 Purchaser acknowledges that Rogers’ sole responsibility in the event of any Event of Force Majeure is as set out in Section 8 below.
    • 4.4 Purchaser acknowledges that, unless otherwise stated in a particular Order, Rogers shall not be required to exhibit Purchaser’s advertising during or with any particular program or other content, or display any specific advertising in any particular order or at any specific time or placement. Rogers may receive requests from Purchaser to the foregoing effect; however, adherence by Rogers to any such request cannot be guaranteed. Rogers’ inability or failure to comply with any such request shall not relieve Purchaser of the obligation to pay for the particular Campaign element. Rogers may, in its sole discretion, reschedule, pre-empt or cancel any program, event or other content that it exhibits or produces without notice to Purchaser.

5.APPROVALS AND CREATIVE

    • 5.1 Materials produced by Rogers under any Order (collectively, the “Rogers Material”) shall be the property of Rogers, subject to Purchaser’s ownership of any materials containing claims, statements, or representations with regard to any identified or product(s) or service(s), (e.g. script, video, audio, copy) and Purchaser’s trade names, trademarks, logos, marks and other business identifiers (collectively, the “Purchaser Material”), as may be supplied by Purchaser to Rogers for use in connection with a particular Order. Purchaser acknowledges and agrees that the ownership of the Rogers Material remains with Rogers, and Purchaser shall not use the Rogers Material on any other platform, including on Purchaser’s own platforms, except if otherwise expressly permitted by an Order or with the written consent of a Rogers Senior Director or Vice-President. Notwithstanding the foregoing, Purchaser may purchase the Rogers Material (if not co-branded with Rogers’ trademarks or other intellectual property) by paying Rogers an additional buy-out fee as mutually agreed.
    • 5.2 Where required in respect of a particular Order, Purchaser shall deliver to Rogers the Purchaser Material and written instructions (including instructions for talent cycles if any) and links (if any) at least five (5) business days prior to scheduled exhibition in accordance with Rogers’ technical requirements. If the Purchaser Material is late, Purchaser shall still be responsible for the media purchased pursuant to the applicable Order, and Rogers reserves the right to re-sell the scheduled media purchased (air time or inventory) and to invoice Purchaser for the full amount due as if such advertising was exhibited. With respect to an Order for digital advertising, the IAB Late Creative Policy set out in the IAB Terms shall apply to the extent that such terms do not conflict with these Terms.
    • 5.3 The form and content of all Campaign material and use of Purchaser Material must be approved and accepted by both Rogers and Purchaser. Purchaser shall provide Rogers with any comments and/or requested changes respecting such material in writing within three (3) business days of receipt of such material (or such other time period specified by Rogers). If no requested changes are received within such time period, the Campaign material shall be deemed to have been approved by Purchaser. If requested changes are received within such time period, Rogers shall make one round of changes in respect of broadcast (television and radio) material, and up to three rounds of changes in respect of digital advertising material. The number of rounds of changes in respect of print material shall be determined by Rogers, in its sole discretion, depending on the scope of the Campaign. Should additional rounds of changes be requested by Purchaser, additional fees may apply.
    • 5.4 Rogers shall be under no obligation to exploit any Purchaser Material or Campaign element, and Rogers (or any third party producer, if applicable) may cancel all or part of any Campaign element in its sole discretion. In the event of such cancellation, Purchaser shall not be obligated to pay for the applicable cancelled element(s), unless such cancellation is the direct result of the failure of Purchaser to provide Purchaser Material or approvals to Rogers in a timely manner. Rogers, acting reasonably, shall determine the value of the applicable cancelled element(s) in question. Notwithstanding the cancellation of any particular element(s), Rogers may continue to use the Purchaser Material in other Campaign elements (if any) and, in such event, the applicable grant of rights, indemnities, representations and warranties shall survive.
    • 5.5 Rogers is expressly authorized to reject any Purchaser Material or Campaign material in its absolute discretion, including if Rogers determines that any such material may infringe: (a) the rights of any party; (b) any applicable federal, provincial and local laws and regulations (collectively, “Applicable Laws”); (c) any Rogers policy and/or standards (technical or otherwise) as provided by Rogers; or (d) any rules imposed by underlying rights holders, including, without limitation, the NHL, the CRTC or any other industry body, including, without limitation, Telecaster services of the Television Bureau of Canada (TVB) or any other approved clearance agency, as applicable.
    • 5.6 If any Purchaser Material is rejected by Rogers, Rogers shall notify Purchaser of the reason for rejection, and unless Purchaser furnishes satisfactory material at least 72 hours prior to exhibit time, or notifies Rogers that such material will be available by at least 48 hours prior to exhibit time, Rogers shall have the right to supply substitute material or, in the case of announcements, to exhibit non-commercial material. In each case, Rogers may charge Purchaser for contracted time.
    • 5.7 Purchaser acknowledges that it shall not include in the Purchaser Material any products or services that violate any of the categories sold by Rogers on an exclusive basis, as may be advised by Rogers from time to time.
    • 5.8 In Rogers sole discretion, the word “Advertisement” (or such similar term or phrase, including the word “paid”) may be placed above copy or before or after an advertisement which Rogers determines resembles Rogers’ editorial material or that is not immediately identifiable as an advertisement.
    • 5.9 In the case of magazine advertising, Rogers shall not be responsible for colour or colour trapping or advertising copy that does not conform to digital Magazines Advertising Canadian Specifications (“dMACS”). For further information regarding magazine industry standards, please refer to Magazines Canada www.magazinescanada.ca. Proofing requirements may also be found on www.rogersdigitalads.com.
    • 5.10 Unless an Order requires Rogers to produce certain elements, all Campaign materials shall be furnished by Purchaser, and all expenses connected with delivery thereof to Rogers and further shipment from Rogers, if directed by Purchaser, shall be at Purchaser’s expense.
    • 5.11 Purchaser grants Rogers a limited, non-exclusive, non-transferable license to use, promote and otherwise exploit the Purchaser Material in accordance with this Agreement. Purchaser Material may, in Rogers’ discretion, be exhibited or archived by Rogers or by anyone authorized by Rogers, in any form of media now or hereafter created.
    • 5.12 Purchaser shall be solely responsible, at its own expense, for securing any and all necessary rights, clearances and other consents in connection with all aspects of the Purchaser Material for all media platforms in Canada, notwithstanding any facilitation that may be provided by Rogers in this regard.
    • 5.13 Where an Order requires the development of in-show product placement or integration for any alcoholic product (an “Alcohol Integration”), Purchaser shall ensure that the Campaign and Alcohol Integration are carried out in compliance with all Applicable Laws in the jurisdictions where the Campaign elements will be exhibited. For clarity, Purchaser, and not Rogers, shall obtain all necessary clearances from all jurisdictions where the Campaign will appear or will be made available to the public.

6. CAMPAIGN PARTICULARS

    • 6.1 Where a Campaign includes Purchaser’s sponsorship of a public event, unless otherwise set forth in the applicable Order: (a) Rogers shall control all aspects of the public event in its sole discretion; (b) the public event shall be subject to Rogers’ rules and policies; and (c) Purchaser shall pay for and maintain such insurance coverage as Rogers may reasonably require in connection with the public event, including but not limited to commercial general liability insurance.

 

    • 6.2 Where a Campaign includes a contest, the following terms shall apply: (a) the party administering such contest (whether Rogers or Purchaser, as the case may be) shall manage and control the contest and the Campaign as it pertains to such contest, including, without limitation, the preparation and administration of all aspects of the contest, such as drafting the contest rules, drafting releases, and registering the contest with the Régie des alcools, des courses et des jeux (Québec), if applicable; (b) in the event any party other than the party administering the contest prepares, produces, publishes, exhibits, or causes to be distributed any promotional materials relating to such contest, then such party shall be solely responsible for the cost and contents of any such promotional materials, irrespective of whether the party administering the contest reviewed or approved of such promotional materials prior to distribution; (c) where Purchaser is providing prizing in connection with the contest, (i) Purchaser shall be solely responsible for administering, managing and coordinating distribution of such prizing to the contest winner(s), save and except as otherwise set forth in any Order, and such distribution shall not be unduly delayed, (ii) Purchaser represents and warrants that the contest, as it pertains to the prizing supplied by Purchaser and the distribution of such prizing, shall be carried out in compliance with Applicable Laws, and (iii) in addition to those obligations set forth in section 9.1 of this Agreement, Purchaser shall defend, indemnify and hold harmless Rogers and its employees, officers, directors, shareholders, agents and representatives, and to the extent any third party inventory is included in this Agreement and any Orders, the third party owner or operator of such inventory, from and against any loss, liability, expense, allegation, threat, claim, suit, demand, action or other proceedings, including, but not limited to, all legal fees and costs, related to or arising out of any prizing to be provided or as provided by Purchaser.

 

    • 6.3 Where Purchaser requests an opt-in mechanism in connection with a Campaign, Rogers shall provide Purchaser with a copy of the personal information of those participants who elect to opt into Purchaser’s opt-in mechanism (the “Personal Information”) in complete reliance on the following representations, warranties and covenants by Purchaser: (a) Purchaser shall be solely responsible for any and all language used in connection with Purchaser’s opt-in mechanism (the “Request for Consent”), including, without limitation, compliance with Applicable Laws, including applicable privacy laws and anti-spam laws; (b) Purchaser shall use the Personal Information solely for the purpose stated in the Request for Consent (the “Purpose”) and for no other purpose; (c) Purchaser shall immediately irretrievably delete and/or destroy all Personal Information in its power or control that is not reasonably necessary for the Purpose; (d) Purchaser shall have privacy policies in place that are in accordance with Applicable Laws, including applicable privacy laws and anti-spam laws, and industry best practices, and Purchaser shall at all times be in compliance with same; (e) Purchaser shall not reference, or cause to be referenced, any trade names, trademarks, logos, marks or other business identifiers of Rogers when communicating with participants whose Personal Information is received by Purchaser in accordance with this subsection 6.3, absent the prior written consent of a Rogers Senior Director or Vice-President; (f) Purchaser shall comply with all Applicable Laws, including, without limitation, rules, regulations and requirements under Canada’s anti-spam legislation (“CASL”); and (g) Purchaser shall promptly notify Rogers of any complaint filed under CASL with the CRTC, the Competition Bureau or any other authority relating to any activities performed under this Agreement.

 

    • 6.4 Where a Campaign involves the distribution of vouchers or coupons (each, a “Voucher”), this subsection 6.4 shall apply:
      1. Purchaser shall be solely responsible for any Vouchers intended to be distributed in respect of the Campaign. Rogers shall not be held liable for any consequences resulting from the distribution, use or sale of any Vouchers being used in the Campaign.
      2. The distribution of a Voucher for alcoholic products will be at the sole discretion of Rogers, and Purchaser shall be solely responsible for ensuring that the distribution of any such Vouchers complies with all Applicable Laws in all jurisdictions where the Campaign will appear or will be made available to the public.
      3. Unless otherwise stated in the Order, the following conditions shall apply: (i) there will be a limit of one (1) Voucher per person in respect of the Campaign; (ii) Voucher redemption shall be subject to the terms and conditions noted on the Voucher as well as the policies established by the party issuing the Voucher; and (iii) Vouchers shall only be redeemable at specific branches or locations and shall not be redeemable by persons residing outside of Canada.

 

7 WARRANTIES

    • 7.1 Purchaser warrants, represents and covenants to Rogers that (a) it has the full right and power to offer the Purchaser Material for exhibit by Rogers and to enter into this Agreement; (b) the Purchaser Material does not contain any defamatory, libelous or slanderous material and will not violate any individual rights, including rights of privacy, publicity or personality of any person or any Applicable Laws; (c) it has obtained all consents, releases, waivers and rights necessary for the use of such Purchaser Material on all applicable media platforms, as contemplated by each Order; (d) it has obtained all necessary clearances, including without limitation, from the CRTC, Advertising Standards Canada and Telecaster services of TVB, or any other approved clearance agency; and (e) it has paid all residual, re-use or similar payments, step-up fees, music synchronization, mechanical reproduction and music performance rights and license payments and other amounts payable to third parties that arise as a result of, or with respect to, the exhibit of such material. Purchaser shall ensure that the Purchaser Material (including any music, literary, artistic and dramatic works, sound recordings and performers’ performances) has been cleared to the full extent necessary for exhibit by Rogers in accordance with the applicable Order.

 

    • 7.2 Purchaser acknowledges that Rogers does not provide legal advice in connection with any Campaign or Campaign element, including, without limitation, in connection with any contest held in connection with the Campaign or any Alcohol Integration, if applicable, and Purchaser shall obtain its own independent legal advice in this regard.

8. LIABILITIES

    • 8.1 Rogers’ liability under this Agreement, including in the event of Force Majeure, shall be limited solely, at Rogers’ option, to: (i) reimbursement as liquidated damages of any amounts prepaid by Purchaser for advertising time/space not yet exhibited or published by Rogers; (ii) the provision to Purchaser as liquidated damages of a reasonable make-good; or (iii) a reasonable reduction to future invoice(s) for advertising time/space not yet exhibited or published by Rogers.
    • 8.2In no event shall Rogers be liable for any consequential, incidental, indirect, special or punitive damages, whether arising in tort, contract or otherwise
    • 8.3 Rogers shall not be responsible for errors or omissions in any Purchaser Material, including errors in key numbers, or for any changes made to any Campaign material after the applicable closing date.
    • 8.4 Rogers shall be under no liability for the failure, for any reason, to publish or otherwise exhibit any Campaign elements in accordance with the terms of this Agreement.
    • 8.5 Rogers’ liability hereunder shall in all cases be limited to amounts paid by Purchaser pursuant to the applicable Order.
    • 8.6 Rogers shall exercise normal precautions but assumes no liability for loss of, or damage to, material or other property furnished by Purchaser, including, without limitation, the Purchaser Material.

9. INDEMNIFICATION

    • 9.1 Purchaser shall defend, indemnify and hold harmless Rogers and its employees, officers, directors, shareholders, agents and representatives, and to the extent any third party inventory is included in this Agreement and any Orders, the third party owner or operator of such inventory, from and against all allegations, threats, claims, suits, demands, actions and other proceedings, including, but not limited to, all legal fees and costs, related to or arising out of: (a) any breach by Purchaser of these Terms; (b) any damages and costs incurred by Rogers as a result of Purchaser’s non-compliance with Applicable Laws, including, without limitation, CASL; (c) any statements and/or claims made in any advertising approved by Purchaser concerning (i) Purchaser’s products, services, or business or (ii) the products, services, or business of any of Purchaser’s competitors; or (d) Rogers’ use of any Purchaser Material or Vouchers in accordance with these Terms.

 

10. GENERAL

    • 10.1 This Agreement and all Orders made pursuant to it are subject to all terms of licenses held by the parties hereto, all Applicable Laws, all regulations of the CRTC in force from time to time, and all other laws or regulations of other industry bodies with competent jurisdiction in relation to exhibiters and advertisers, applicable now or in the future.
    • 10.2 This Agreement shall be governed by and interpreted in accordance with the exclusive laws of the Province of Ontario and the federal laws of Canada applicable therein. Any proceeding relating to the subject matter of this agreement shall be within the exclusive jurisdiction of the courts of the Province of Ontario sitting in Toronto.
    • 10.3 This Agreement, together with any rights under it, may not be assigned or transferred by Purchaser without the prior written consent of Rogers; nor may Rogers be required to exhibit any advertising other than that identified on any particular Order. Any request for assignment by Advertiser must be accompanied with reasonably detailed terms of the proposed assignment and such financial information pertaining to the proposed assignee as Rogers may request. Any purported assignment, sale, or transfer by Advertiser in contravention of this subsection shall be null and void. Nothing herein shall restrict Rogers’ right to assign this Agreement.
    • 10.4 Each party will maintain the confidentiality of the other party’s confidential information and shall not divulge or announce the other party’s confidential information without prior written consent, unless such information (a) becomes known to the general public without fault or breach on the part of the receiving party; (b) is received by the receiving party from a third party without breach of a non-disclosure obligation and without restriction on disclosure; (c) is information that the receiving party can show with documentary evidence was in its possession prior to disclosure by the disclosing party; (d) is independently developed by the receiving party’s personnel having no access to similar confidential information obtained from the disclosing party; or (e) is required to be disclosed by applicable law or court order. A party required by law to disclose or transfer the other party’s confidential information will notify the other party to allow it to seek available relief to prevent disclosure prior to complying with any such requirement. Both parties undertake to only disclose the minimum information necessary where such legally required disclosure cannot be prevented. Notwithstanding the foregoing, either party may divulge the other party’s confidential information to those individuals having a need to know if retained by a party to perform such party’s obligations under this Agreement, provided that such individuals are bound by confidentiality provisions no less strict than those in this Agreement.
    • 10.5 Failure of Rogers or Purchaser to enforce any of the Terms in the event of breach shall not be construed as a general relinquishment or waiver as to that provision.
    • 10.6 Unless otherwise stated herein, all notices provided hereunder shall be in writing and shall be given either by registered mail, facsimile or by personal delivery, addressed to Rogers, Agency or Advertiser, at the addresses contained on the applicable Order. Any such notice if mailed shall be deemed to have been received upon the expiration of 48 hours after the same was posted, and if faxed or delivered, shall be deemed to have been received on the day on which it was faxed or delivered.
    • 10.7 In the event of a conflict between these Terms and the provisions of an Order, the provisions of the Order shall prevail.
    • 10.8 Any provision of this Agreement which is invalid or unenforceable in any jurisdiction shall, as to that jurisdiction, be ineffective to the extent of such invalidity or unenforceability and shall be severed from the balance of this Agreement, all without affecting the remaining provisions of this Agreement or affecting the validity or enforceability of such provision in any other jurisdiction and appropriate amendments shall be made to this Agreement to put the party who is disadvantaged by such invalidity or unenforceability in the same financial position as if no provision hereof were invalid or unenforceable. The parties shall immediately negotiate in good faith a replacement for any such provision in order to preserve the interests of the parties to the extent permitted by law. All disputes arising out of or in connection with this subsection shall be arbitrated and finally resolved in accordance with the arbitration rules of the ADR Institute of Ontario, Inc. pursuant to the Arbitration Act, 1991 (Ontario), as amended, or any successor act. The place of arbitration shall be Toronto, Ontario. The language of the arbitration shall be English.
    • 10.9 This Agreement, including the documents referenced herein (including the Order(s)), constitutes the entire agreement between the parties relating to the subject matter hereof, and no changes or modifications of any of its terms or provisions shall be effective unless made in writing, signed by the parties (and in Rogers’ case, only by a Senior Director or a Vice-President of Rogers) and incorporated into this Agreement; provided, however, that Rogers reserves the right to unilaterally revise these Terms from time to time. Rogers will post any updated Terms on rogersmedia.com. Purchaser shall be responsible for periodically reviewing that website for notice of any changes to these Terms. Purchaser’s continued purchase of Campaigns or Campaign elements subsequent to any revision to these Terms shall constitute Purchaser’s agreement and acceptance of such revised Terms.
    • 10.10 If Agency is entering into this Agreement on behalf of Advertiser, Agency confirms that Advertiser has been provided a copy of these Terms and the Order(s) and that it is authorized to bind Advertiser to this Agreement.
    • 10.11Unless Purchaser provides Rogers with an objection in writing within five (5) business days of receipt of the Order(s) from Rogers, Purchaser shall be deemed to have accepted the terms regardless of whether Purchaser provides Rogers with a signed copy of the Order(s).
    • 10.12 The representations, warranties, terms, conditions, indemnities, and liabilities set forth herein shall survive termination or expiry of this Agreement.
    • 10.13This Agreement has been drawn up in the English language at the express request of the parties. Les présentes modalités ont été rédigées en anglais à la demande expresse des parties.

 

 

 

ROGERS MÉDIA INC.

MODALITÉS NORMALISÉES RÉGISSANT LES VENTES

1. APPLICATION

    • 1.1 Les présentes modalités normalisées (les « modalités ») constituent une convention exécutoire (la « convention ») entre Rogers Média inc., les sociétés membres de son groupe (y compris, notamment, Rogers TV, une division de Rogers Communications S.E.N.C.) et/ou ses propriétés et plateformes médiatiques (collectivement, « Rogers ») et la personne ou l’entité qui conclut la présente convention en vue de l’achat d’espace publicitaire, de services de commandite ou d’autres services, que ce soit à titre de mandant (l’« annonceur ») ou de mandataire (l’« agence »).
    • 1.2Dans le cas où une agence conclut la présente convention pour le compte de l’annonceur, l’agence et l’annonceur attestent que l’agence est le mandataire dûment autorisé par l’annonceur pour toutes les fins visées par la présente convention et que l’agence et l’annonceur sont solidairement responsables de toutes les obligations découlant de la présente convention, y compris les paiements.
    • 1.3 L’annonceur et l’agence, s’il y a lieu, sont désignés séparément et collectivement aux présentes comme l’« acheteur ». Dans le cas où l’acheteur est un fabricant de produits alcoolisés (un « fabricant ») ou le représentant d’un fabricant, le terme « acheteur » s’appliquera également au représentant du fabricant ou au fabricant, selon le cas.
    • 1.4 La présente convention s’applique à toutes les campagnes publicitaires et de commandites (désignées dans chaque cas comme une « campagne ») ayant fait l’objet d’une entente entre Rogers et l’acheteur, soit, notamment : a) les bons d’insertion et/ou les contrats de vente; b) les ententes de commandite et les autres arrangements comportant l’intégration et/ou la production de contenu; c) la vente d’espace publicitaire numérique. Chaque contrat conclu entre les parties relativement à un élément particulier d’une campagne, que ce soit au moyen d’un bon d’insertion ou par un autre moyen, sera désigné aux présentes comme un « bon ». Les dispositions contenues dans chaque bon sont intégrées à la présente convention par renvoi.
    • 1.5Dans le cas d’un bon d’insertion numérique : a) la version la plus récente des modalités standardisées de l’Interactive Advertising Bureau of Canada (« IAB »), que l’on retrouve à l’adresse http://www.iabcanada.com (les « modalités de l’IAB »), est intégrée aux présentes par renvoi, dans la mesure où ces modalités ne contreviennent pas aux présentes modalités; b) des exigences additionnelles en matière d’établissement de rapport, d’autres critères d’impression ou de rendement, des exigences ou restrictions particulières en matière d’échéancier relativement à la fourniture d’une annonce ou au placement de celle-ci, ainsi que des spécifications additionnelles quant à la propriété des données et/ou des documents recueillis pourront s’appliquer; le cas échéant, ces exigences seront indiquées dans un document distinct qui sera intégré à la présente convention; c) l’acheteur se conformera à toutes les lois applicables (telles que définies ci-dessous), ainsi qu’aux exigences prévues dans la version 3.0 (en sa version modifiée, s’il y a lieu) des modalités de l’IAB sur la confidentialité des données recueillies, relativement à la collecte, au stockage et à l’utilisation par l’annonceur de données sur l’espace publicitaire. Rogers pourra supprimer ou modifier des logiciels ou d’autres types de contenu pour faire respecter sa politique sur les données ou dans le cadre de son programme de gestion des balises.
    • 1.6 Dans le cas d’achat de publicités télévisuelles de type traditionnel, l’acheteur reconnaît que toute publicité télévisuelle peut faire partie de rediffusions d’émissions dans le cadre d’un service de télévision sur demande jusqu’à sept jours après sa diffusion originale.

2.PAIEMENT

 

    • 2.1 Sous réserve du paragraphe 2.2, les modalités de paiement suivantes s’appliqueront :
      1. L’acheteur devra payer au préalable ses achats de publicité, à moins d’approbation contraire du service du crédit de Rogers ou d’indication contraire précisée dans le bon. Rogers pourra facturer séparément ses tarifs à l’acheteur à sa seule discrétion. Toute facture devra être payée dans les 30 jours suivant la date de réception. À moins d’indication contraire précisée dans le bon, les tarifs indiqués ne comprennent pas les taxes. Rogers fournira à l’acheteur, sur demande, des énoncés de rendement certifiés. Pour les achats d’espace publicitaire télévisuel sur des chaînes nationales, Rogers fournira les énoncés de rendement pour la région de l’Ontario uniquement, mais pourra fournir sur demande des détails quant à la diffusion dans les autres régions.
      2. Rogers se réserve le droit de modifier ses tarifs publicitaires en tout temps.
      3. L’acheteur doit aviser Rogers par écrit de toute erreur de facturation dans les 20 jours suivant la réception de la facture, à défaut de quoi la facture sera réputée avoir été acceptée par l’acheteur.
      4. En cas de contestation par l’acheteur d’une partie d’une facture, l’acheteur devra payer la partie non contestée de la facture. L’acceptation par Rogers d’un paiement partiel ne devra en aucun cas être assimilée à une reconnaissance de la validité de la contestation de l’acheteur.
      5. Rogers se réserve le droit d’imposer des frais de retard de 2 % par mois sur toute somme en souffrance, calculés et composés mensuellement (soit 26,8 % par année) à compter de la date de la première facture jusqu’à la date de la réception par Rogers du paiement intégral de la somme due.
      6. Rogers se réserve le droit de facturer des frais administratifs de 30 $ pour les paiements refusés ou retournés, notamment en cas de provisions insuffisantes.
      7. Ni l’annonceur ni l’agence ne pourront compenser ou déduire des sommes à même les paiements dus à Rogers tels qu’indiqués sur les factures, à moins d’avoir obtenu le consentement préalable écrit de Rogers.
    • 2.2  Dans le cas où les modalités financières d’une campagne comprennent un contrat-échange, les dispositions du présent paragraphe 2.2 s’appliqueront :
      1. L’acheteur fournira à Rogers les produits et/ou services de l’acheteur décrits dans le ou les bons, et Rogers, en contrepartie, fournira à l’acheteur les services publicitaires décrits dans le ou les bons. Tout contrat-échange est sujet aux disponibilités. Les deux parties reconnaissent que les produits et/ou services échangés constituent une opération de troc aux fins de l’impôt.
      2. Aux fins de la TPS/TVH et/ou de la TVQ, la somme des taxes exigibles sur les produits et/ou services fournis par chaque partie est calculée en fonction des sommes précisées dans le ou les bons. La date où l’échange des produits et services a eu lieu pour les besoins de l’obligation de payer les taxes est réputée correspondre à la date figurant sur le bon relativement à chaque campagne.
      3. Chacune des parties aura la responsabilité de facturer correctement l’autre partie, y compris pour les taxes applicables. Chaque partie aura la responsabilité de comptabiliser correctement et d’acquitter auprès des autorités concernées sa portion des TPS/TVH, TVP ou TVQ applicables. Chaque partie pourrait être en droit de réclamer un crédit de taxe sur les intrants (CTI) ou un remboursement de la taxe sur les intrants (RTI) en fonction des montants de TPS/TVH, TVP ou TVQ figurant sur la facture de l’autre partie. Dans le cas où les taxes et le montant des taxes facturables par une des parties diffèrent de ceux qui sont facturables par l’autre partie, chaque partie à la présente convention aura le droit de percevoir les taxes applicables de l’autre partie.
      4. La présente convention ainsi que le ou les bons pertinents seront pertinents par chaque partie et devront contenir ensemble les renseignements requis aux fins d’application des TPS/TVH, TVP ou TVQ. Afin de permettre une compensation de la taxe, chacune des deux parties veillera à ce que les montants de TPS/TVH, TVP ou TVQ figurant sur le ou les bons pertinents soient payables à la date de chaque bon relativement à chaque campagne. Aucune des deux parties ne sera tenue de verser à l’autre des fonds aux fins des taxes, à moins que les circonstances particulières de la convention et du ou des bons ne le justifient.
      5. Chacune des parties reconnaît qu’elle est dûment inscrite, selon le cas, aux fins des TPS/TVH, TVP ou TVQ, sous les numéros de compte figurant dans le ou les bons.
    • 2.3 Rogers se réserve le droit de vérifier les antécédents de crédit de l’annonceur et/ou de l’agence pour établir leur solvabilité si, à tout moment, Rogers a des raisons, à sa seule discrétion, de douter de leur solvabilité. L’annonceur et l’agence autorisent tout tiers à fournir à Rogers, sur demande, tout renseignement financier à leur sujet. Si Rogers détermine, à son entière discrétion, que les antécédents de crédit de l’agence ou de l’annonceur sont insatisfaisants, elle sera en droit, à son entière discrétion, de modifier les modalités de paiement.
    • 2.4 Rogers ne pourra être tenue responsable du paiement de commissions à l’agence (s’il y a lieu).
    • 2.5 À moins d’indication contraire précisée dans un bon particulier, toutes les sommes en dollars figurant dans les présentes ou dans tout bon sont libellées et seront payables en dollars canadiens.

3. RÉSILIATION ET ANNULATION

    • 3.1 L’une ou l’autre des parties peut résilier la présente convention ou n’importe quel bon dans le cas où l’autre partie : a) manquerait de façon importante à toute modalité et omettrait de corriger ce manquement dans les trois (3) jours ouvrables suivant la réception d’un avis en ce sens; ou b) ferait l’objet de procédures de faillite ou d’insolvabilité.
    • 3.2 Rogers pourra résilier la présente convention ou n’importe quel bon si, agissant raisonnablement, elle a des raisons de croire que l’annonceur ou l’agence est incapable de respecter ses obligations financières à mesure qu’elles viennent à échéance.
    • 3.3 Si Rogers met fin à la présente convention ou à un bon pour l’une des raisons précisées aux paragraphes 3.1 et 3.2 des présentes modalités, elle sera en droit de récupérer, à titre de dommages-intérêts fixés à l’avance, l’ensemble des frais qu’elle a engagés ainsi que les coûts de production non remboursables engagés et toute somme due en vertu de la présente convention ou du bon. Toutes ces sommes seront dues et payables immédiatement.
    • 3.4 À moins d’indication contraire dans un bon,
      1. dans le cas de publicités télévisuelles ou radiophoniques autres que sur des chaînes nationales, l’acheteur peut, moyennant la remise d’un préavis écrit minimal, (quatre (4) semaines pour un espace publicitaire télévisuel et deux (2) semaines pour un espace publicitaire radiophonique), annuler l’achat d’espace publicitaire prévu dans le bon, étant entendu qu’aucune annulation ne sera accordée dans les vingt-huit (28) premiers jours consécutifs de diffusion d’une campagne télévisuelle, ni dans les quatorze (14) premiers jours consécutifs de diffusion d’une campagne radiophonique;
      2. dans le cas de publicités numériques, la procédure d’annulation est celle prévue par les modalités de l’IAB;
      3. dans le cas de publicités dans des publications, l’annulation par l’acheteur est soumise à l’approbation de Rogers, approbation que Rogers accorde à son entière discrétion, sous réserve des modalités suivantes : l’acheteur ne peut annuler les ententes visant des couvertures, des emplacements spéciaux et des encarts; Rogers n’accordera aucune annulation après la date de tombée pour l’espace publicitaire; et des frais de résiliation anticipée s’appliqueront à toutes les annulations par l’acheteur.

4.PERTURBATION, SUSPENSION ET SUBSTITUTION

    • 4.1 Rogers ne sera pas responsable (directement ou indirectement) de tout dommage, de toute perte, de tout coût ou de toute dépense subis ou engagés par l’acheteur, en raison de la perturbation, de la substitution, de l’annulation ou de la suspension de tout élément d’une campagne, y compris un programme ou un événement; de l’interruption ou du report de la publication, de l’affichage ou de la présentation de tout élément de la campagne; ou de l’incapacité ou de l’omission de publier, d’afficher ou de présenter tout élément de la campagne, à la suite d’un événement indépendant de la volonté des parties (chacun étant considéré un « cas de force majeure »), y compris : a) difficultés techniques ou mécaniques, urgence ou nécessité publique, restriction légale ou juridique, grève ou conflit de travail, acte de terrorisme ou différend avec le distributeur ou le fournisseur de l’événement ou du programme; b) défaut de transmission de la part d’un tiers; c) lois, règlements, directives, ordres, ordonnances ou autres exigences d’un organisme fédéral, provincial ou municipal ou d’une autre entité de réglementation compétente, dont le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (« CRTC ») (par exemple, en vertu des lois sur les élections); d) modification aux publicités ou à tout matériel créatif rendue nécessaire, selon ce que juge Rogers à sa seule discrétion, dans l’intérêt public ou exigée en vertu de toute loi, de tout règlement, de toute directive ou de toute autre restriction imposé à Rogers; e) suspension de toute publicité ou de tout contenu pour faire place à un contenu d’intérêt public; f) incapacité de Rogers d’obtenir l’autorisation nécessaire d’une tierce partie (par exemple, un producteur ou un concédant de licence) et/ou maintien par cette tierce partie de son droit de révoquer son autorisation à sa seule discrétion et révocation par elle de cette autorisation; g) cas de force majeure de la Ligue nationale de hockey (« LNH »), dans le cas d’un bon directement lié à l’achat par l’acheteur de publicité dans les médias ou d’une commandite associée à la LNH. Aux fins du présent paragraphe 4.1, l’expression « cas de force majeure de la LNH » s’applique à un arrêt de travail à la LNH, à l’annulation complète d’une saison de la LNH pendant la durée couverte par la présente convention ou le report de certains matchs ou d’une saison de la LNH.
    • 4.2 Si un cas de force majeure entraîne la non-exécution d’un contrat couvert par la présente convention, a) à l’exception expresse de toute obligation de payer les sommes dues aux termes des présentes, aucune des deux parties ne sera redevable à l’autre de tout dommage causé par cette non-exécution, tant et aussi longtemps que le cas de force majeure perdurera; b) les dispositions de cette convention resteront en vigueur; c) les dispositions de cette convention seront révisées mutatis mutandis. Il demeure entendu que, dans un cas de force majeure, toute incapacité de fournir des services ne pourra être considérée comme un manquement important à la présente convention par Rogers.
    • 4.3 L’acheteur reconnaît que la seule responsabilité de Rogers dans tout cas de force majeure se limite à celle qui est décrite à l’article 8 ci-après.
    • 4.4 L’acheteur reconnaît que, à moins d’indication contraire dans un bon, Rogers n’est pas tenue de présenter les publicités de l’acheteur pendant ou dans le cadre d’un programme ou d’un contenu en particulier, ni d’afficher des publicités précises dans un ordre particulier ou à un moment ou à un endroit donné. Rogers pourra recevoir des demandes en ce sens de la part de l’acheteur, mais ne pourra garantir que ces demandes seront satisfaites. Dans le cas où Rogers serait incapable de satisfaire ces demandes ou omettrait de le faire, l’acheteur ne serait en rien libéré de l’obligation de payer l’élément concerné de la campagne. Rogers pourra, à son entière discrétion, reporter, suspendre ou annuler tout programme, événement ou autre contenu qu’il présente ou produit sans en aviser l’acheteur.

5. APPROBATIONS ET MATÉRIEL CRÉATIF

    • 5.1 Tout matériel créatif produit par Rogers aux termes d’un bon (désigné collectivement comme le « matériel de Rogers ») sera la propriété exclusive de Rogers, sous réserve de la propriété par l’acheteur de tout matériel fourni par lui aux fins d’utilisation aux termes du bon qui contient des déclarations ou des citations concernant un ou plusieurs produits ou services identifiés (sous forme de scénario, de vidéo, de document audio, de texte, etc.) et ses noms et marques de commerce, logos, marques et autres identificateurs d’entreprise (collectivement désignés comme le « matériel de l’acheteur »). L’acheteur reconnaît que Rogers conserve la propriété du matériel de Rogers et qu’il ne pourra pas réutiliser celui-ci sur toute autre plateforme, y compris les siennes, à moins que cela ne soit expressément autorisé par le bon pertinent ou que l’acheteur ait obtenu une autorisation écrite de la part d’un directeur principal ou d’un vice-président de Rogers. Malgré ce qui précède, l’acheteur pourra acheter le matériel de Rogers (à la condition qu’il ne s’agisse pas d’éléments partagés comportant les marques de commerce de Rogers ou assujettis aux droits de propriété intellectuelle de Rogers) en versant à Rogers les droits d’acquisition dont les parties auront convenu.
    • 5.2 Lorsque les dispositions d’un bon l’exigent, l’acheteur remettra son matériel à Rogers, accompagné d’instructions écrites (y compris, s’il y a lieu, celles concernant les cycles de cachets d’artiste) et des liens pertinents (s’il y a lieu), au moins cinq (5) jours ouvrables avant la diffusion prévue, conformément aux exigences techniques de Rogers. En cas de retard du matériel de l’acheteur, l’acheteur demeurera responsable de l’espace publicitaire acheté aux termes du bon pertinent et Rogers se réserve le droit de revendre l’espace publicitaire acheté (temps d’antenne ou inventaire) et de facturer à l’acheteur le plein montant dû, comme si cet espace publicitaire avait été utilisé par lui. La Politique sur le matériel en retard d’IAB Canada s’appliquera à tout bon d’insertion numérique, à condition que les modalités de cette politique ne contreviennent pas aux présentes modalités.
    • 5.3 La forme et le contenu de tout matériel associé à une campagne devront être approuvés et acceptés par Rogers et par l’acheteur. Ce dernier fournira à Rogers tout commentaire et/ou toute demande de modification à l’égard du matériel par écrit dans les trois (3) jours ouvrables suivant la réception de ce matériel (ou en fonction de tout autre délai précisé par Rogers). Si aucune demande de modification n’est soumise pendant la période prévue pour ce faire, le matériel de campagne sera réputé avoir été approuvé par l’acheteur. Si des demandes de modifications sont soumises dans les délais prévus, Rogers procédera à une série de modifications pour le matériel de diffusion (télévisuel ou radiophonique), et jusqu’à trois séries de modifications pour le matériel publicitaire numérique. En ce qui concerne le matériel imprimé, le nombre de séries de modifications sera déterminé par Rogers, à sa seule discrétion, en fonction de l’envergure de la campagne. Si l’acheteur réclame des séries supplémentaires de modifications, des frais additionnels pourront s’appliquer.
    • 5.4 Rogers ne sera pas tenue d’exploiter tout matériel de l’acheteur ou tout élément d’une campagne et elle (ou tout autre producteur tiers, s’il y a lieu) pourra annuler en partie ou en entier tout élément d’une campagne, à sa seule discrétion. En pareil cas, l’acheteur ne sera pas tenu de payer les éléments annulés, à moins que l’annulation ne résulte directement du fait que l’acheteur n’aurait pas fourni son matériel ou ses autorisations à Rogers dans les délais requis. Rogers, agissant raisonnablement, déterminera la valeur des éléments annulés pertinents. En dépit de l’annulation des éléments en question, Rogers pourra continuer d’utiliser le matériel de l’acheteur dans d’autres éléments de la campagne (s’il y a lieu) et, en pareil cas, toute cession de droits, indemnisation, déclaration et garantie applicable restera en vigueur.
    • 5.5 Rogers est expressément autorisée à refuser tout matériel de l’acheteur ou tout matériel d’une campagne, à sa discrétion absolue, y compris si elle juge que ce matériel risque : a) de violer les droits de quiconque; b) d’enfreindre n’importe quelles lois et n’importe quels règlements fédéraux, provinciaux et locaux applicables (collectivement désignés comme les « lois applicables »); c) d’être contraire à une politique de Rogers et/ou aux normes de celle-ci (de nature technique ou autre); d) de contrevenir à tout règlement imposé par les détenteurs de droits sous-jacents, y compris la LNH, le CRTC ou tout autre organisme de réglementation de l’industrie, dont le Comité des télédiffuseurs du Canada ou tout autre organisme compétent, selon le cas.
    • 5.6 En cas de refus par Rogers de tout matériel soumis par l’acheteur, Rogers avisera ce dernier de la raison de son refus et, à moins que l’acheteur ne soumette du matériel satisfaisant au moins 72 heures avant l’heure de présentation ou de diffusion, ou qu’il avise Rogers que le matériel sera prêt 48 heures avant l’heure de présentation ou de diffusion, Rogers aura le droit de fournir du matériel de remplacement ou, dans le cas d’une annonce, de présenter du matériel non commercial. Dans tous les cas, Rogers pourra facturer à l’acheteur les heures consacrées à ce qui précède.
    • 5.7 L’acheteur reconnaît qu’il n’intégrera dans le matériel fourni par lui aucun produit ou service qui violerait l’exclusivité de Rogers dans une catégorie particulière de produits ou services vendus par Rogers, selon ce que celle-ci lui communiquera à tout moment.
    • 5.8  À l’entière discrétion de Rogers, la mention « Publicité » (ou une expression ou un mot équivalent, y compris le mot « payé » ou « publireportage ») pourra être inscrite au-dessus du texte ou avant ou après une publicité si Rogers juge que le texte ou la publicité peut être confondu avec son matériel éditorial ou que la nature publicitaire du texte ou de la publicité en question n’est pas immédiatement identifiable.
    • 5.9 Dans le cas des publicités de magazine, Rogers ne pourra être tenue responsable de la couleur, des registres de couleur ou du texte publicitaire qui ne seront pas conformes aux normes dMACS (digital Magazines Advertising Canadian Specifications). Pour obtenir de plus amples renseignements concernant les normes en vigueur dans l’industrie du magazine, prière de consulter le site de Magazines Canada au www.magazinescanada.ca. Les exigences relatives aux épreuves sont également présentées au www.rogersdigitalads.com.
    • 5.10 À moins qu’un bon prévoie que Rogers doive produire certains éléments, l’acheteur devra fournir à Rogers tout le matériel associé à une campagne et devra assumer tous les coûts associés à la livraison et au transport vers Rogers et depuis Rogers de ce matériel, si l’acheteur en a fait la demande.
    • 5.11 L’acheteur accorde à Rogers une licence limitée, non exclusive et non transférable en vue d’utiliser, de promouvoir ou d’exploiter autrement le matériel de l’acheteur en vertu de la présente convention. Tout matériel de l’acheteur peut, à la discrétion de Rogers, être présenté ou archivé sous quelque forme de média que ce soit, par Rogers ou par toute personne autorisée par Rogers.
    • 5.12 L’acheteur sera seul responsable d’obtenir à ses frais tous les droits, autorisations et autres consentements nécessaires à l’utilisation de tout élément du matériel de l’acheteur sur toute plateforme médiatique au Canada, nonobstant l’aide que pourrait lui fournir Rogers à cet égard.
    • 5.13 Lorsque l’exécution d’un bon comporte un placement de produit dans le cadre d’une émission de télévision ou une autre forme d’intégration concernant un produit alcoolisé (une « intégration de produit alcoolisé »), l’acheteur veillera à ce que la campagne et l’intégration du produit alcoolisé soient menées en conformité avec les lois applicables dans les territoires où seront présentés les éléments de la campagne. Il est entendu que l’acheteur, et non Rogers, veillera à obtenir toutes les autorisations nécessaires pour toutes les régions où la campagne sera diffusée ou présentée au public.

6.DÉTAILS DE LA CAMPAGNE

    • 6.1 À moins d’indication contraire dans le bon pertinent, dans le cas d’une campagne comportant la commandite par l’acheteur d’un événement public : a) Rogers contrôlera tous les aspects de l’événement en question, à sa seule discrétion; b) l’événement en question sera soumis aux règlements et politiques de Rogers; c) l’acheteur paiera et maintiendra la couverture d’assurance que Rogers jugera appropriée relativement à l’événement en question, y compris une assurance responsabilité civile des entreprises.
    • 6.2 Dans le cas d’une campagne comportant un concours, les modalités suivantes s’appliqueront : a) la partie qui administre ce concours (que ce soit Rogers ou l’acheteur, selon le cas) assurera la gestion et le contrôle du concours en question ainsi que des éléments de la campagne qui y sont associés, y compris la préparation et l’administration de tous les aspects du concours, la rédaction de son règlement et des formulaires de renonciation et l’inscription du concours auprès de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec), s’il y a lieu; b) si toute partie autre que la partie qui administre le concours prépare, produit, publie, présente ou distribue du matériel promotionnel lié au concours en question, cette partie sera seule responsable du coût et du contenu de ce matériel promotionnel, que cette partie ait ou non au préalable soumis ce matériel promotionnel à l’examen ou à l’approbation de la partie qui administre le concours; c) si l’acheteur fournit un prix dans le cadre du concours, (i) l’acheteur est seul responsable de l’administration, de la gestion et de la coordination de la remise du prix au gagnant ou aux gagnants du concours, à moins d’indication contraire dans tout bon, et cette remise ne saurait être déraisonnablement retardée, (ii) l’acheteur déclare et garantit qu’en ce qui concerne le prix qu’il fournit et la remise de ce prix, le concours se déroulera conformément aux lois applicables, et (iii) en sus des obligations énoncées au paragraphe 9.1 de la présente convention, l’acheteur doit défendre, indemniser et dégager de toute responsabilité Rogers et ses employés, dirigeants, administrateurs, actionnaires, agents et représentants, et dans la mesure où de l’inventaire de tiers est visé par la présente convention et tout bon, le tiers propriétaire ou exploitant de cet inventaire, à l’égard de tout coût, perte, responsabilité, allégation, menace, réclamation, poursuite, mise en demeure, action ou autre procédure, y compris, notamment, tous frais juridiques, lié de quelque façon que ce soit à tout prix devant être fourni ou étant fourni par l’acheteur.
    • 6.3 Dans le cas où l’acheteur demande la mise en place d’un mécanisme d’adhésion dans le cadre d’une campagne, Rogers lui fournira une copie des renseignements personnels des participants (les « renseignements personnels ») qui auront choisi de se prévaloir de ce mécanisme, et ce, sous réserve de la parfaite observance par l’acheteur des déclarations, garanties et engagements suivants : a) l’acheteur sera seul responsable de toute terminologie utilisée relativement au mécanisme d’adhésion de l’acheteur (la « demande de consentement »), y compris la conformité aux lois applicables, dont les lois sur la protection de la vie privée et les lois anti-pourriel; b) l’acheteur utilisera les renseignements personnels strictement aux fins indiquées dans la demande de consentement (les « fins prévues »), à l’exclusion de toute autre fin; c) l’acheteur supprimera et/ou détruira immédiatement et de manière définitive tout renseignement personnel en sa possession qui ne serait pas raisonnablement nécessaire aux fins prévues; d) l’acheteur mettra en place des politiques en matière de protection de la vie privée qui sont conformes aux lois applicables, y compris les lois sur la protection de la vie privée et les lois anti-pourriel, ainsi qu’aux pratiques exemplaires de l’industrie, et veillera à se conformer en tout temps à ces politiques; e) dans ses communications avec les participants dont les renseignements personnels lui auront été communiqués conformément au présent paragraphe 6.3, l’acheteur ne fera mention d’aucun nom ou marque de commerce, logo, marque ou autre identificateur d’entreprise associé à Rogers, à moins d’avoir obtenu au préalable une autorisation écrite en ce sens de la part d’un directeur principal ou d’un vice-président de Rogers; f) l’acheteur se conformera à toutes les lois applicables, y compris les exigences de la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP); et g) l’acheteur avisera immédiatement Rogers de toute plainte déposée en vertu de la LCAP auprès du CRTC, du Bureau de la concurrence ou de toute autre instance, relativement à toute activité exécutée dans le cadre de la présente convention.
    • Dans le cas d’une campagne comportant la distribution de bons ou de coupons (désignés dans chaque cas comme un « coupon »), le présent paragraphe 6.4 s’appliquera :
        1. L’acheteur sera seul responsable de tout coupon destiné à être distribué dans le cadre de la campagne. Rogers ne pourra être tenue responsable de toute conséquence résultant de la distribution, de l’utilisation ou de la vente de tout coupon employé dans le cadre de la campagne.
        2. La distribution de coupons pour des produits alcoolisés sera soumise à la seule discrétion de Rogers, et l’acheteur sera seul responsable de veiller à ce que la distribution de ces coupons soit conforme à toutes les lois applicables dans les régions où la campagne sera diffusée ou présentée au public.
        3. À moins d’indication contraire précisée dans le bon, les conditions suivantes s’appliqueront : (i) limite d’un (1) seul coupon par personne dans le cadre de la campagne; (ii) l’utilisation des coupons sera soumise aux conditions indiquées sur les coupons eux-mêmes ainsi qu’aux politiques mises en place par la partie émettrice; (iii) les coupons ne seront échangeables que dans des succursales précises ou des emplacements précis des commerces concernés et ne pourront être utilisés par des personnes résidant à l’extérieur du Canada.

 

7.GARANTIES

    • 7.1 L’acheteur garantit et déclare à Rogers ce qui suit : a) il a tous les droits et pouvoirs voulus pour fournir le matériel de l’acheteur aux fins de présentation ou de diffusion par Rogers et pour conclure la présente convention; b) le matériel de l’acheteur ne contient aucun élément diffamatoire ou calomnieux et ne contrevient aux droits de quiconque, y compris les droits à la vie privée, les droits de publicité ou les droits de la personnalité de qui que ce soit, ni à aucune loi applicable; c) il a obtenu tous les consentements, décharges, renonciations et droits nécessaires à l’utilisation du matériel de l’acheteur sur toute plateforme médiatique applicable, tel qu’il est décrit dans chacun des bons; d) il a obtenu toutes les approbations nécessaires, notamment celles du CRTC, des Normes canadiennes de la publicité et du Comité des télédiffuseurs du Canada ou de tout autre organisme compétent; e) il a acquitté tous les paiements résiduels, droits de réutilisation ou paiements semblables, les cachets de redevance, les droits musicaux, les droits de reproduction mécanique, les droits de licence et tout autre montant payable à des tiers en raison de la présentation du matériel. L’acheteur devra veiller à ce que son matériel (y compris toute œuvre musicale, littéraire, artistique et théâtrale, tout enregistrement sonore et toute prestation artistique) soit entièrement libre et quitte de droit, dans toute la mesure nécessaire aux fins de la présentation de ce matériel par Rogers conformément au bon pertinent.
    • 7.1 L’acheteur reconnaît que Rogers ne fournit aucun avis juridique relativement à une campagne ou un élément de campagne, y compris tout concours tenu dans le cadre de la campagne ou toute intégration de produit alcoolisé, s’il y a lieu. L’acheteur devra obtenir lui-même les avis juridiques pertinents à cet égard.

8.RESPONSABILITÉS

    • 8.1Aux termes de la présente convention, la responsabilité de Rogers, y compris dans les cas de force majeure, se limitera à l’une ou l’autre des options suivantes, au choix de Rogers : (i) le remboursement, à titre de dommages-intérêts fixés à l’avance, de toute somme payée d’avance par l’acheteur pour des publicités (sous forme de temps d’antenne ou d’espace dans une publication) qui n’ont pas encore été diffusées ou publiées par Rogers; (ii) la remise à l’acheteur, à titre de dommages-intérêts fixés à l’avance, d’un élément de remplacement raisonnable; (iii) une réduction raisonnable sur une ou des factures futures pour des publicités (sous forme de temps d’antenne ou d’espace dans une publication) qui n’ont pas encore été diffusées ou publiées par Rogers.
    • 8.2 Rogers ne sera en aucun cas responsable de tout dommage consécutif, accessoire, indirect, spécial ou punitif, en matière délictuelle, contractuelle ou autre.
    • 8.3 Rogers ne pourra être tenue responsable des erreurs ou omissions dans le matériel de l’acheteur, y compris les erreurs dans les numéros clés, ni pour tout changement apporté à tout matériel d’une campagne après la date de tombée qui s’y applique.
    • 8.4 Rogers ne pourra être tenue responsable en cas de non-publication ou de non-diffusion, pour quelque raison que ce soit, de quelque élément que ce soit de la campagne selon les dispositions de la présente convention.
    • 8.5 La responsabilité de Rogers aux termes des présentes se limite dans tous les cas aux sommes payées par l’acheteur selon les dispositions du bon pertinent.
    • 8.6 Rogers s’engage à prendre les précautions usuelles, mais n’assume aucune responsabilité en cas de perte de tout matériel ou de tout autre bien fourni par l’acheteur ou de dommages subis par ceux‑ci, y compris le matériel de l’acheteur.

9.INDEMNISATION

    • L’acheteur devra défendre, indemniser et dégager de toute responsabilité Rogers et ses employés, dirigeants, administrateurs, actionnaires, agents et représentants, et dans la mesure où de l’inventaire de tiers est visé par la présente convention et tout bon, le tiers propriétaire ou exploitant de cet inventaire, à l’égard de toute allégation, menace, réclamation, poursuite, mise en demeure, action ou autre procédure, y compris tous frais juridiques, résultant de : a) tout manquement aux présentes modalités par l’acheteur; b) tous dommages et frais engagés par Rogers en raison de la violation par l’acheteur des lois applicables, y compris la LCAP; c) toute déclaration et/ou garantie contenue dans toute publicité approuvée par l’acheteur concernant (i) ses produits et services ou son entreprise ou (ii) les produits et services ou l’entreprise d’un concurrent de l’acheteur; d) l’utilisation par Rogers, conformément aux présentes modalités, de tout matériel de l’acheteur ou de tout coupon.

10.GÉNÉRALITÉS

    • 10.1 La présente convention et tous les bons conclus aux termes de celle-ci sont assujettis aux modalités de toutes les licences que détiennent les parties aux présentes ainsi qu’à toutes les lois applicables, à tous les règlements du CRTC en vigueur à tout moment, de même qu’à toutes les autres lois et tous les autres règlements émanant des organismes de réglementation ayant compétence sur les diffuseurs et les annonceurs, applicables à l’heure actuelle ou à l’avenir.
    • 10.2 La présente convention est régie et interprétée conformément aux lois de la province de l’Ontario et aux lois fédérales du Canada qui s’y appliquent. Tout recours en relation avec le sujet traité dans la présente convention sera soumis à la compétence exclusive des tribunaux de la province de l’Ontario siégeant à Toronto.
    • 10.3 Ni la présente convention ni tout droit qui en découle ne peuvent être cédés ni transférés par l’acheteur sans le consentement préalable écrit de Rogers. Rogers n’est pas tenue de présenter ou de diffuser toute publicité autre que celle indiquée dans le bon. Toute demande de cession par l’annonceur doit être accompagnée des modalités, raisonnablement détaillées de la cession proposée et des renseignements financiers que demande Rogers au sujet du cessionnaire proposé. Toute cession, toute vente ou tout transfert présumé par un annonceur qui n’est pas conforme au présent article est nul et sans effet. Aucune restriction n’est imposée au droit de cession de Rogers.
    • 10.4 Chacune des parties assurera la confidentialité de l’information confidentielle de l’autre partie et ne la divulguera pas sans obtenir au préalable une autorisation écrite de cette dernière, à moins que l’information en question a) ne soit portée à la connaissance du public sans qu’il y ait eu manquement ou violation de la part de la partie qui la reçoit; b) ne soit portée à la connaissance de la partie qui la reçoit par une tierce partie, sans qu’il y ait eu violation d’une obligation de confidentialité et en l’absence d’une quelconque restriction à la divulgation; c) ne soit de l’information pour laquelle la partie qui la reçoit peut produire des preuves documentaires établissant qu’elle était en possession de cette information avant sa divulgation par la partie divulgatrice; d) ne soit acquise de manière indépendante par le personnel de la partie qui la reçoit, sans accès à de l’information de même nature communiquée par la partie divulgatrice; e) ne soit une information dont la divulgation est exigée par les lois applicables ou l’ordonnance d’un tribunal. La partie qui serait placée dans l’obligation légale de divulguer ou de transmettre l’information confidentielle de l’autre partie veillera à aviser cette dernière au préalable afin de lui permettre de prendre d’éventuelles mesures nécessaires pour empêcher cette divulgation. Dans le cas où la divulgation exigée par la loi ne pourrait être évitée, les deux parties s’engagent à ne divulguer que le minimum d’information nécessaire. Indépendamment de ce qui précède, l’une ou l’autre des parties pourra communiquer l’information confidentielle de l’autre partie aux personnes qu’elle aura mandatées pour exécuter l’une des obligations prévues aux présentes et qui auront besoin de l’information en question pour ce faire, à condition que ces personnes soient liées par des dispositions en matière de confidentialité non moins strictes que celles prévues par la présente convention.
    • 10.5 Le défaut par Rogers ou l’acheteur d’appliquer les modalités en cas de manquement ne saurait être interprété comme une renonciation générale à cette disposition ou un abandon de cette disposition.
    • 10.6 À moins d’indication contraire aux présentes, tous les avis fournis aux termes des présentes doivent être faits par écrit et remis par courrier recommandé, télécopieur ou en main propre, et adressés à Rogers, à l’agence ou à l’annonceur, aux adresses figurant sur le bon. S’il est transmis par la poste, l’avis sera réputé avoir été reçu 48 heures après sa mise à la poste, et s’il est transmis par télécopieur ou remis en main propre, il sera réputé avoir été reçu le jour où il a été envoyé par télécopieur ou remis en main propre.
    • 10.7 En cas d’incompatibilité entre les présentes modalités et les modalités d’un bon, les modalités du bon auront préséance.
    • 10.8 Toute modalité de la présente convention qui serait jugée invalide ou inapplicable dans un territoire donné sera sans effet dans ce territoire, selon la portée de l’invalidité ou de l’inapplicabilité, et sera dissociée des autres modalités de la convention, sans pour autant affecter ni réduire la validité de toute autre modalité de la présente convention, ni affecter la validité ou l’applicabilité de la modalité en cause dans tout autre territoire. Les modifications nécessaires seront apportées à la présente convention afin de mettre la partie désavantagée par l’invalidité ou l’inapplicabilité en question dans une position financière équivalente à celle qui serait la sienne si aucune modalité n’était invalide ou inapplicable. Les parties négocieront aussitôt de bonne foi pour trouver une solution de remplacement à cette modalité, afin de préserver dans la mesure permise par la loi les intérêts des deux parties. Tout litige découlant des dispositions du présent paragraphe sera soumis à l’arbitrage afin d’être résolu de façon définitive, selon les règles d’arbitrage de l’ADR Institute of Ontario, inc., dans le cadre de la Loi de 1991 sur l’arbitrage (Ontario), telle que modifiée, ou de toute autre loi qui la remplacerait. L’arbitrage aura lieu à Toronto (Ontario) et en anglais.
    • 10.9 La présente convention, y compris les documents mentionnés aux présentes (dont le ou les bons), constitue la totalité de l’entente conclue entre les parties couvrant le sujet traité aux présentes et aucune modification à l’une ou l’autre de ses modalités n’entrera en vigueur avant d’avoir été faite par écrit et signée par les parties (et, dans le cas de Rogers, uniquement par un directeur principal ou un vice-président de Rogers) et intégrée à la présente convention; cela étant, il est entendu que Rogers se réserve le droit de réviser unilatéralement les présentes modalités à l’occasion. Toute nouvelle version de ces modalités sera publiée sur le site rogersmedia.com. L’acheteur aura la responsabilité de consulter périodiquement ce site au cas où y serait publié un avis de modification des présentes modalités. Le fait que l’acheteur continue d’acheter des campagnes ou des éléments de campagne après toute modification des présentes modalités équivaudra à la reconnaissance et à l’acceptation de sa part de cette modification.
    • 10.10 Si une agence conclut la présente convention au nom de l’annonceur, l’agence confirmera que l’annonceur a obtenu une copie des présentes modalités et du ou des bons et qu’elle est autorisée à lier l’annonceur par la présente convention.
    • 10.11 À moins que l’acheteur ne manifeste son objection par écrit à Rogers dans les cinq (5) jours ouvrables suivant la réception d’un bon de Rogers, il sera réputé avoir accepté les modalités, peu importe qu’il fournisse ou non à Rogers une copie signée du bon.
    • 10.12 Les déclarations, garanties, modalités, conditions, indemnisations et responsabilités contenues aux présentes resteront en vigueur après la résiliation ou l’expiration de la présente convention.
    • 10.13 La version originale des présentes modalités a été rédigée en anglais à la demande expresse des parties.

 

 

 

Think we make a good match? We'd love to hear from you!  Get in touch